Rire un bon coup, à distance, dans votre entreprise, ça vous tente ?

Background photo created by mindandi – www.freepik.com

Les temps sont durs chers amis.

Vous connaissez le contexte dans le monde du spectacle n’est-ce pas ?

Oui ?

Alors inutile d’en reparler. Vous avez vous-mêmes vos propres soucis.

Mon métier c’est de divertir.

Donc : au boulot.

Nous traversons une période où l’on ne peut plus se réunir, ni boire un verre, ni aller à un spectacle. Par conséquent, le besoin de lâcher la pression, de prendre du recul et de se détendre n’a jamais été aussi grand. Apparemment, je ne suis pas le seul à voir les choses ainsi, puisque dans les dernières semaines, plusieurs demandes spontanées m’ont été formulées par des entreprises en ce sens.

En effet, la fin d’année arrivant, certaines entreprises ont envie de fournir un peu de fraîcheur à leurs collaborateurs. C’est souvent le cas en fin d’année, mais vu le contexte actuel, cela l’est encore plus. J’ai donc été sollicité pour fournir un contenu avec de l’humour avec la possibilité de le faire à distance.

Clairement, ce qui m’a été demandé c’est : du spectacle et de l’échange.

Ni une, ni deux, j’ai donc adapté mes deux spectacles « Le Manager est un Humoriste comme les Autres » et « REGARD (Sur une société qui se maltraite) » dans un format distanciel, plus léger mais tout aussi efficace.

Le format est le suivant : 45 minutes d’intervention humoristique + 45 min de questions/Réponses ou débat. Le tout à distance. Que les gens soient en télétravail ou pas, ça marche quand même !

Waouh. Quand j’y pense : avec un peu de chance, je vais avoir plus de public que quand je joue en salle.

C’est beau

Hum. Pardon. Reprenons.

Je vais donc proposer un bon moment avec du fond, avec la possibilité d’interagir aussi en tant que spectateur.

Cela pourrait vous intéresser non ?

Mais quel spectacle choisir ?

« Le Manager… » pour rire et prendre de la distance face au quotidien de la vie en entreprise ?

ou bien « REGARD… » pour rire et parler de notre société moderne, de notre humanité, des contradictions qui nous animent et des polarités qui nous opposent ?

Mmmh, Mmh. Cruel dilemme…

Pour vous aider à choisir, ci-après vous trouverez la plaquette et la vidéo de présentation de chaque spectacle et juste après un petit tableau comparatif pour faire la différence entre les 2 shows et faire votre choix.

La comparaison se fait sur 5 critères :

  • Spectre et Portée du spectacle
  • Thèmes évoqués
  • Bénéfices
  • Types de questions possibles
  • Intentions du spectacle

Vous en connaissez beaucoup vous des humoristes qui vous font l’étude de marché préalable ?

Alors, ça vous tente ? On se le fait ?

Ah oui, je vois : ce n’est pas vous qui décidez dans votre entreprise.

Ce n’est pas grave : laissez-vous aller à un moment de folie pure, réveillez le rebelle qui sommeille en vous et appuyez sur le bouton « Transférer » de votre messagerie électronique. Je suis sûr que vous connaissez quelqu’un qui est prêt à dire « Banco ! ».

Et si ce n’est pas pour moi que vous le faites, faites-le pour la Culture, pour le Théâtre, pour la France. Alléluia !

Amen.

Plus sérieusement, si vous avez besoin de plus d’informations, vous savez où me joindre.

Aller les amis. Tenez bon. On s’accroche. On ressortira grandi de tout cela.

Je vous embrasse. Mais sans COVID.

Laurent.

****

Le Manager est un Humoriste comme les Autres

REGARD (Sur une société qui se maltraite)

Du mal à choisir ?

Cliquer pour agrandir

« REGARD » enfin disponible avec une préface en béton armé !

Bonjour à tous.

Comme prévu et annoncé mon ouvrage « REGARD »  est désormais à la vente au format papier et Ebook.

J’ai beaucoup de chance car le livre a été préfacé par Zohra Bitan, chroniqueuse de l’émission Les Grandes Gueules sur RMC.

J’ai rencontré Zohra en début d’année dans le cadre de l’ouvrage collectif #JeSuisMila #JeSuisCharlie #NousSommesLaRépublique auquel j’ai participé.

Suite à cette collaboration, je lui ai demandé de préfacer REGARD et elle a gentiment accepté.

Je n’ai pas été déçu puisque c’est non pas une préface qu’elle m’a rendue, mais un miroir de ce que j’ai dans le coeur depuis toujours et que je n’aurais pas su exprimer par moi-même.

Voici le début de cette préface :

On peut faire demi-tour devant un mur, ou l’escalader !

Tout au long de son histoire, qu’il livre avec sincérité et franchise, Laurent se torture, nous torture et gifle le monde pour qu’il ne cesse de s’interroger, pour qu’il ne répète pas ses moments les plus sombres.

D’abord Laurent donne des leçons, et quelles leçons ! Des pistes, des chemins qu’il s’est appliqué à emprunter lui-même.

Comme un insatisfait perpétuel dans ses choix, Laurent prend à chaque fois le risque de transformer son confort en insécurité pour atteindre l’équilibre dans lequel il serait heureux.

Justement, l’équilibre, c’est de cela que nous cause Laurent.

L’équilibre entre les choix individuels et leur incidence sur le collectif.

En ces temps où les marchands de ténèbres tentent de faire passer la nuit pour le jour, Laurent s’inquiète et interroge sa capacité à participer au monde et à faire en sorte que les Lumières continuent de faire progresser l’Humanité vers toujours plus de paix, d’égalité, de justice.

Lire la fin de la préface (suivre « Livre un extrait » en haut à gauche)

En cliquant sur les encarts ci-après vous pourrez feuilleter quelques extraits de l’ouvrage et en faire l’acquisition sur la boutique BOD.

Pour ceux qui vivraient dans les Bouches-du-Rhône, l’ouvrage est disponible à la librairie Goulard en plein coeur d’Aix-En-Provence ainsi qu’à la librairie Maupetit à Marseille

J’espère que d’autres librairies, au niveau local et national, feront rapidement confiance à l’ouvrage et le proposeront dans leurs rayons.

Je vous en souhaite bonne lecture.

A très bientôt pour d’autres informations autour de ce projet.

Laurent

 

L’ouvrage « REGARD » disponible en Sept 2020

 

Voilà qui est fait.

Mon ouvrage REGARD (sur une société qui se maltraite) est prêt à être lu.

Il sera disponible à la vente dès septembre 2020.

Comme expliqué dans un précédent billet, j’ai profité de ces 6 derniers mois pour coucher sur le papier tout ce que je pense de notre société actuelle, tout ce qui me touche, me remplit d’espoir ou me révolte au plus haut point.

J’en ai aussi profité pour livrer une partie de mon vécu et de mon histoire en donnant les raisons qui font qu’aujourd’hui, j’ai besoin de réagir face à ce que j’observe car je n’arrive plus à accepter de notre société moderne.

Ceci étant, l’écrire c’est bien.

Mais l’écrire et pouvoir le dire, face à des personnes, afin de sentir leurs réactions et pouvoir éventuellement en discuter, voire en débattre, c’est bien mieux.

Aller au contact des gens reste mon objectif premier, quoi que je fasse.

Ainsi donc, dans le prolongement de cet ouvrage, je proposerai dès Octobre 2020 un spectacle de Stand-Up au titre éponyme, et une conférence en entreprise.

Malgré les restrictions sanitaires, des dates en théâtre pour le spectacle sont déjà programmées.

REGARD – Le spectacle

Pour la conférence en entreprise, là-aussi ce sont les conditions sanitaires qui donneront le tempo, mais dès que cela sera possible, je serai prêt à délivrer le contenu auprès des collaborateurs pour créer un moment de partage, d’inspiration, de rire et de réflexion collective sur l’époque que nous traversons et sur les conséquences observables dans le milieu professionnel.

REGARD – La conférence

Je vous tiendrai au courant de la disponibilité de l’ouvrage très rapidement ainsi que les prochains rendez-vous dans votre entreprise ou en théâtre pour un grand moment de rire, de réflexion, de discussion et de dédicace pour ceux qui le souhaitent.

A très vite.

Laurent.

***

Prochaines Dates Spectacles

Confinement : la solidarité à géométrie variable (Vidéo #3)

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Bonjour à tous. Nous voilà donc entrés dans la quatrième semaine de confinement. Ces derniers temps, les preuves que nous pouvions changer en étant plus solidaires et moins centrés sur nous-mêmes n’ont cessé d’apparaître montrant bien que nous pouvons changer … Lire la suite

REGARD (sur une société qui se maltraite)

 

Bonjour à tous.

Le 02 Janvier 2020 j’ai commencé à écrire un ouvrage que j’ai intitulé « REGARD (sur une société qui se maltraite) « .

Cet ouvrage est aujourd’hui terminé.

J’ai fini de l’écrire le 31 mars.

Le but de cet ouvrage est d’expliquer tout ce que j’ai retiré des recherches bibliographiques que j’ai réalisées pour alimenter mes spectacles. Les livres lus et conférences auxquelles j’ai assisté mais aussi tout mon parcours de coach ainsi que tous les événements professionnels dont j’ai fait la synthèse ces cinq dernières années avec la facilitation graphique augmentée m’ont permis de créer une matière artistique riche et dense.

Mais pas que.

En effet, tout ce cheminement m’a aussi donné un certain recul sur ce que nous vivons depuis des décennies. En outre cela a enclenché une prise de conscience forte de certaines choses que je refusais de voir et pour lesquelles  j’avais décidé de ne pas prendre position ouvertement.

Et en ce début d’année, il était pour moi temps de m’exprimer et de donner un avis tranché sur ce que j’estimais être les éléments fondateurs de notre grande hypocrisie moderne.

Vous l’aurez compris, au programme : du punch au niveau des gencives et un peu d’humour pour faire passer le tout.

Quand j’ai commencé à écrire, je me suis lancé dans l’exposé de ce que je pensais sur des thèmes légers et anodins tels que : l’écologie, l’authenticité, le développement personnel, le pseudo-collectif, le mouvement vegan, la bien-pensance, la quête du bonheur, la perte de la maîtrise du langage, les raccourcis intellectuels, la perte de la conscience etc. etc.

Dès les premiers chapitres, afin de ne pas être isolé dans la démarche, j’ai commencé à faire lire l’ouvrage à un petit entourage qui m’a conforté dans le projet.

« Vas-y à fond, ça va parler à tout le monde« , qu’ils ont dit.

Alors, j’y suis allé à fond.

Et le confinement est arrivé le 17 mars.

Et pour être honnête, je ne sais pas vraiment comment partager avec vous ce que j’ai ressenti alors.

J’écrivais ou j’avais écrit des choses que j’avais désormais en direct sous les yeux.

J’étais en train d’écrire que si nous arrêtions nos activités humaines, la nature reprendrait ses droits dans le chapitre « Ecologie » et qu’il n’y avait pas besoin d’aller boire un café latte dans un espace zen avec des amis très férus d’écologie, pour faire du bien à la planète.

J’étais en train d’écrire que si nous prenions plus de temps à  nous occuper les uns des autres localement, nous aurions moins envie de participer à une société de consommation remplie de futilités car nous avions tout ce dont nous avons besoin sous la main.

J’expliquais que si nous étions moins exigeants, moins focalisé sur le fantasme du bonheur et que si nous voulions moins voyager, d’une part nous arrêterions de justifier l’exploitation de pilotes auto-entrepreneurs qui travaillent pour des compagnies low-cost, que nous polluerions moins et surtout que nous pourrions nous recentrer et nous connecter à ceux qui sont à nos côtés de manière certaines, plutôt que d’espérer une rencontre potentielle à l’autre bout du monde.

Et tout cela commençait à se matérialiser au quotidien.

Alors que j’écrivais une livre pour dézinguer ce que nous étions devenus, tout d’un coup, je me disais que l’ouvrage allait peut-être tomber dans l’obsolescence immédiate si nous prenions acte de ce qui se déroule aujourd’hui dans nos vies.

L’espoir était là, enfin palpable.

Et nous l’avons tous ressenti.

Et puis, j’ai appris qu’en Chine, récemment, une grande enseigne de luxe a fait en un week-end un chiffre d’affaire de plusieurs millions de dollars suite au déconfinement autorisé dans ce pays. J’ai aussi appris qu’apparemment il y aurait une forme de ‘deal commercial’ passé avec la Chine autour de la 5G qui du coup a décidé de nous filer un coup de main  vis-à-vis de cette crise.

J’ai commencé à entendre des gens parler du ‘nouveau monde’ avec les mêmes réflexes que ceux de l’ancien monde, avec une frénésie dans le regard qui laissait penser à un message du  style : « Alors, hein, quand est-ce que on va bien profiter de la vie hein, parce que on a pas que ça à faire ? Faut que ça pulse, aller, hop hop hop !! Le nouveau monde, on veut le nouveau monde !!! »

J’ai vu ce ‘nouveau monde’ devenir un projet avec tous les enjeux classiques que nous connaissons bien.

J’ai même entendu un grand patron, en fait le ‘patron des patrons’, expliquer que rapidement il allait falloir travailler beaucoup plus, oublier ses congés et RTT.

Et je me suis dit que finalement, le livre n’était peut-être pas destiné à tomber dans les oubliettes tout de suite.

Je ne sais pas où mènera ce projet car beaucoup, beaucoup, beaucoup de livres sont en train d’être écrits actuellement.

Ceci dit, je garde à l’esprit que le fait qu’il ait été entamé avant la crise, apportera un gage d’intérêt supplémentaire aux lecteurs potentiels.

Le livre est disponible à la vente chez Book On Demands.

A très bientôt.

Laurent.

 

 

Projet #JeSuisMila – #JeSuisCharlie – #NousSommesLaRépublique

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

Voir la vidéo de lancement Bonjour à tous Un petit message pour vous informer de la sortie de l’ouvrage #JeSuisMila – #JeSuisCharlie – #JeSuisLaRépublique le 12 Mars 2020. Dans ce ouvrage, 50 personnalités se sont exprimées autour de la laïcité … Lire la suite