Se Faire Vacciner et Faire Nation !

Chacun fait ce qu’il veut.

Chacun est libre d’agir en fonction de ce que lui dicte sa conscience.

Mais chaque citoyen doit se poser la question : »Est-ce que je veux faire nation avec les autres citoyens ?« 

Avant de nous définir par nos origines, notre culture, notre religion ou nos préférences alimentaires, nous sommes citoyens.

Et les citoyens font nation.

Il ne suffit pas d’avoir une carte nationale d’identité française pour faire nation.

Il faut le vouloir : la nation est quelque chose de vivant, quelque chose qui s’alimente et qui se nourrit de la volonté de chacun d’y participer.

C’est ainsi que l’a définie Ernest Renan dans sa conférence « Qu’est-ce qu’une nation ? » donnée à la Sorbonne en 1882.

Faire Nation, c’est agir collectivement, au-delà de nos peurs et de notre confort personnel.

Faire Nation, c’est se rassembler, débattre, définir nos valeurs et renouveler quotidiennement notre engagement de citoyen.

Faire Nation, c’est traverser les crises ensemble.

Comme dans le cas de la crise du Covid19.

Nous nous sommes exprimés, nous avons fait des choix, nous avons confronté nos avis, parfois de manière sèche et directe.

Mais nous sommes sortis collectivement d’une forme d’individualisme, pour nous interpeller les uns les autres.

Accepter de se confiner pendant deux mois en 2020 était un acte citoyen.

Pour nous donner une chance de nous en sortir collectivement, pour préserver les plus fragiles, pour soutenir notre système hospitalier, nous avons fait Nation.

Nous n’étions pas tous d’accord, loin de là, mais nous avons agi ensemble pour un avenir commun.

Aujourd’hui, nous sommes face à de nouveaux choix.

C’est le problème avec la citoyenneté : cela n’arrête jamais, ce n’est jamais acquis.

Un choix spécifique s’offre à nous actuellement.

Allons-nous choisir de nous vacciner ?

Allons-nous réussir à dépasser notre peur de tel ou tel effet secondaire de tel ou tel vaccin ?

C’est aussi le problème avec la citoyenneté : il faut aussi prendre des risques.

Une fois la décision prise, saurons-nous garder un esprit de corps face au manque de doses ou aux difficultés de prise de rendez-vous ?

Agir pour un bien commun, c’est ça.

Alors citoyens, je vous le dis : je me ferai vacciner dès que ce sera possible.

Mais vous, qu’allez-vous faire ?

Chacun est libre.

Voulez-vous faire Nation ?

Recevoir les billets chez moi.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Crédits Photo d’entête : People photo created by pch.vector – www.freepik.com