« Mondialisé » se transforme et laisse place à…

Pour ceux qui ont pu assister aux premières dates de « Mondialisé », je l’ai annoncé sur scène : le nom et l’affiche du spectacle devaient changer.

La mondialisation était un point d’entrée, mais le travail d’écriture et de mise en scène ont fait apparaître tout autre chose au fil du temps. Le fond du spectacle aborde d’autres thèmes qui fond écho à des choses intemporelles qui dépassent le cadre strict de la mondialisation.

C’est désormais une pièce de théâtre qui a vu le jour et non plus un One Man Show.

Je tourne donc la page du One Man Show pur et dur, pour aller  vers le Seul en Scène où je pourrai donner corps à des choses drôles certes, mais aussi à d’autres émotions et surtout à plus de poésie.

La volonté est désormais de jouer ce spectacle dans des théâtres un peu plus important : il faut à ce spectacle de l’espace, des lumières, du volume.

Je vous laisse donc découvrir l’affiche, le titre et le pitch de ce spectacle qui s’est révélé au fil des mois.

Affiche-Ignacio-HR

Nous sommes en 2025 dans une ville de province, en France.

Ignacio, 45 ans, est responsable d’un bar, faisant partie de la chaîne «Café Branché ».

Comme tous les jours, Ignacio accueille ses clients, leur présente le lieu et leur explique comment commander leur boisson.

Tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes si Ignacio n’était pas sur le point de vivre un véritable drame. Il ne le sait pas encore mais son équilibre fait de certitudes va s’effondrer.

Ignacio, qui pensait pouvoir tout contrôler, bien à l’aise dans sa case, va devoir s’adapter, bouger et affronter sa peur de l’autre. Lui qui cherchait absolument à respecter les règles pour réussir sa vie, va devoir la traverser et se reconnecter à sa propre histoire, pour survivre à ce cataclysme personnel.

****

« Ignacio ou l’envie de vivre » est le 2ème spectacle de Laurent Boghossian.

Drôle, poétique et rythmé, le spectacle explore le fait que notre époque n’est parfois qu’un concept et que nous vivons de plus en plus nos vies par procuration.

A tel point que nous ne savons plus traverser les émotions qui nous submergent : la peur de l’autre, la culpabilité d’être différent, l’envie de revenir en arrière.

Construits autour de thèmes aussi actuels qu’intemporels, « Ignacio ou l’envie de vivre » est une invitation à la connexion aux autres et au rapprochement des individus.

 

Bientôt les prochaines dates

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s